Archives du blog

Christophe Willem : Récit au cœur d’une nuit « Parait-il » offerte par l’artiste

Bonjour à tous

Un nouvel article pour vous faire partager (en toute subjectivité comme d’habitude) ma « Nuit au musée » : Non je ne vous parlerai pas de Ben Stiller ou de cinéma ici mais bien d’un concert que j’ai vécu ce lundi 2 mars 2015 dans un lieu insolite  et proposé par un artiste que j’aime tout particulièrement qui est Christophe Willem…

bannière nuit parait il(Crédits photos : La Voix du Nord)

Avant de vous parler du concert en lui même, petite piqûre de rappel pour ceux qui n’aurait pas suivi l’actualité de cet artiste.

Christophe Willem à sorti un nouvel album « Parait-il » en décembre dernier. Cet album « qui s’écoute autant qu’il se danse » comme il le définit est un album plus contrasté que les précédents, plus intime aussi avec une mise en avant de la voix encore plus affirmée que d’habitude.
Pour vous faire une idée, vous pouvez le découvrir sur Deezer par exemple : Cliquer ici pour écouter
ou encore lire l’excellente review faite sur ce site : Cliquer ici pour découvrir
Pour défendre et faire découvrir cet album sur scène, il a décidé de faire une première tournée un peu particulière : une dizaine de concerts très intimistes (entre 50 et 400 spectateurs) dans des lieux insolites ( Musées, Eglises, Châteaux…)  qu’il a nommé les « Nuits Parait-il ».
Les places se sont arrachées car en moins d’un quart d’heure toutes les dates étaient sold-out !
J’ai eu la chance d’assister à une de ces dates, le concert réalisé au Musée des Beaux Arts de Lille et c’est cette expérience que je souhaite vous partager

 

Commençons par le point de départ de tout : La file d’attente ! Je ne vais pas vous mentir, ça été compliqué lol : Entre l’organisation ou plutôt le manque d’organisation de la file d’attente (on voit qu’ils ne sont pas habitués à organiser des concerts) et le froid glacial, ça aurait pu être le plan loose. Heureusement comme souvent dans les concerts de Christophe Willem , des personnes formidables ont transformé cette attente en un véritable plaisir. Ce sont des moments de partages que j’apprécie tout particulièrement

Le concert se déroulait donc dans  le Hall du Palais des Beaux Arts, un Hall très jolie mais surtout avec une réverbe naturelle incroyable !
20150302 - Christophe Willem @PBA Lille  (8)

Une fois les portes enfin ouvertes à 19h, ça été un peu le petit moment de stress, étant arrivé vers 11h30, je souhaitait être bien placé et par un concours de circonstances plutôt heureux je me suis retrouvé au 1er rang. Un bonheur total !!!… Maintenant que la tournée est finie, je peux me permettre de dévoiler quelques détails sans pour autant « spoiler » de nouveaux spectateurs

La configuration était des plus minimaliste : 2 « stands clavier/piano » disposé en « V »  ( 2 claviers superposés pour Aurélien Mazin le Pianiste qui l’accompagne et un piano pour Christophe) , un pied de micro, quelques lumières et quelques ordinateurs. Comme le dit s dit si bien l’artiste : on pourrait se croire dans son salon …

20150302 - Christophe Willem @PBA Lille  (9)
Le concert s’ouvre par quelques samples électroniques pilotés par les touches du piano pour se mettre dans une ambiance un peu … cosmique lol. Même si j’ai bien aimé ce concept, je trouve que l’utilisation qui en a été faite  n’a pas été suffisamment exploitée selon moi tout au long du concert pour que ça deviennent un vrai point fort.. Vous me direz vu ce qui a suivi on se dit qu’on en avait pas vraiment besoin lol

Le concert démarre réellement sur une version du titre « Loneliness » à tomber par Terre. Les vibes a la fin sont juste magiques: on est carrément dans le lyrique. Après ce premier titre, on comprend vraiment que ce concert va être à part…

A part car on comprend vite que le vrai instrument mis en valeur en réalité c’est la voix !
Etant un très gros fan, je pensais connaitre par cœur la voix de Christophe Willem mais là… il a mis la barre à un niveau stratosphérique !!
Attention, je vous préviens, vous allez entrer dans la partie déraisonnée de mon propos lol.
Cette voix sur ce concert a tutoyé le domaine du lyrique. Je dirais même de l’onirique! Cette voix puissante qui ne s’arrête plus de monter, de se moduler, de se balader  tout en nous transportant…
Cette organe a chargé le concert d’une émotion tellement intense …

Côté émotion justement on a été servi :
J’ai déjà cité « Loneliness » mais on peut citer également « Le chagrin », « Si je tombais » qui  sont également tout en émotions. »Fautes et plaisir » aussi dans un registre un peu différent.
Petit aparté sur « La vie est belle » (Qui est un titre abordant le moment de la rupture et qui a la particularité d’être plus parlé que chanté) : Il était tellement habité pendant ce titre que ce texte parlé on se le prend vraiment en pleine figure !
Mention spéciale pour cette version de « Jacques a Dit  » avec une voix magistrale et des arrangements d’Aurélien Mazin sublimes (  ses grands coup de gong qui sonnent et résonnent un peu le glas de nos illusions d’enfance…) .
Le paroxysme pour moi est arrivé sur le titre « Falling » (issu du précédent album) : Le titre de base est un crescendo naturel qui vous emporte mais là le final … Le titre ne s’arrête plus et Christophe Willem poursuit le titre  encore et encore dans des vocalises de plus en plus irréelles. La je dois avouer que j’en ai versé ma larme !!Et c’est là que mon esprit Cartésien est perturbé car comme vous je suppose j’ai déjà pleuré sur des chansons : par la force d’un texte ou par un titre qui a un moment donné fait écho avec une situation personnelle que l’ont vit ou qu’on a vécu mais la … Ce sont directement les vibrations de sa musique et de ses cordes vocales  associées sans doute à la magie du lieu et au fait que j’étais à mois d’1m50 de lui qui m’ont transpercées, bouleversées .Je crois tout simplement que j’ai craqué devant la beauté du moment !! c’est con dis comme ça je sais mais j’étais tellement connecté avec ce qui se passait devant de moi que j’ai perdu toute rationalité . C’était tellement bon mais un poil déroutant quand même . C’est la 1ere fois de ma vie que ça me fait ça.

Bon clôturons le chapitre ou j’ai totalement perdu la tête lol pour en revenir sur les autres aspects du concert

Comme à chaque fois dans les concerts de Christophe Willem, Il nous a fait chanter, danser,  trépigner sur nos chaises lol sur des titre comme : « Nous nus », « Allons enfants », « La règle du jeu », « Double je », »Adultes Addict » …
Et comme a chaque fois, il n’a pas hésité à parcourir la salle pour chanter et vivre son concert avec tout son public et pas seulement les personnes aux premiers rangs.
A certains moments il était amusant de voir ce musée se transformer en boite de nuit pour un soir lol
Voila ce que l’on pouvait dire sur ce second aspect du concert.Vous remarquerez également que ce paragraphe sur les moments + « up » est bien plus court. Effectivement mais je pense que c’est le concept de la tournée qui veut ça . Etre moins dans l’énergie et plus dans l’émotion. Je crois donc que pour moi ça a marché …

Je finirais cet article  par le 3ème volet du concert : le One man show !
Mais qu’il est drôle ce jeune homme ! Tout en impro et en spontanéité il est capable de faire des digressions de presque un quart d’heure et de nous faire rire aux éclats.
Tout en autodérision et en dérision tout court sur les personnes dans l’assistance (Oui il n’hésite pas a vanner son public qui en redemande…) ou avec son équipe, il arrive a créer une proximité que jamais je n’ai connu avec un autre artiste.

Après une Standing Ovation méritée, il est revenu pour, tout en cabotinant, nous faire en rappel son titre fétiche  « Sunny »et  et  « Après toi » écrit par Mr Jean Jacques Goldman himself . C’est sur ce titre  qu’il nous quitte et nous laisse sur notre petit Nuage…

Quand tout se termine, une sensation d’avoir vécu quelques chose d’unique m’envahit et pour plagier quelqu’un je terminerai en  disant  :
Mr Willem : Merci pour ce moment

Voila !  J’espère avoir réussi à vous faire partager une petite part de ce que j’ai vécu et pour ceux qui se sentent frustrer de n’avoir pas vécu ce moment : Ne vous inquiétez pas, un DVD arrive bientôt …

 

Publicités

« Graffiti Cowboy » de Julien Loko

Bonjour à tous

Un nouvel article pour parler d’un album qui me tient à coeur car il est issu d’un financement participatif auquel j’ai participé (Une 1ere pour moi).
Cet album se nomme « Graffiti Cowboy » et l’artiste qui en est à l’origine se nomme Julien Loko.

Julien Loko l'album Graffiti Cowboy Qui est Julien Loko ?
Pour ceux qui suivent la Nouvelle Star depuis longtemps, vous avez deja sans doute entendu sa voix. Il a participé en 2008 à cette émission où sa reprise du titre de Jeff Buckley « Hallelujah »a été remarquée lors des castings. Je me souviens encore de cette reprise qui m’avait collé le frisson et n’avoir pas compris pourquoi il s’était fait éliminer à l’épreuve du théâtre.

J’avoue l’avoir perdu de vue à ce moment là (il a sorti 2 albums pendant cette période) pour le retrouver dans la comédie musicale Dracula. En écoutant passivement l’album de cette comédie musicale dans la voiture j’ai tout de suite énormément accroché sur le titre « Encore ». Et c’est en allant voir les crédits que je me suis rendu compte que je connaissais cet artiste.
J’ai du coup été voir Dracula et je me suis intéressé à sa carrière post nouvelle star et j’ai découvert des titres extra . Entre autres : une version studio de sa reprise « Hallelujah » et un titre que j’adore qui s’appelle « Jeune Orpheline au cimetière » (aperçu ci dessous) et un univers unique ( car en plus de ses talents musicaux il est aussi dessinateur et réalisateur).
Depuis je me suis dit que je ne perdrai pas de vu sa carrière.

De Dracula à Graffiti Cowboy
Après Dracula, Il lance via un site de financement participatif (Octoo) un projet pour monter un EP . Je n’avais jamais contribué à ce genre de projet mais sans hésiter j’ai suivi car je crois en cet artiste.La collecte fut une réussite et il y a un an quasi jour pour jour ( Fin mars 2013)  sortait un EP de 4 Titres. Une fois le CD reçu j’ai su que je ne m’étais pas trompé . Entre le titre « J’attends demain » très rythmé, une sublime ballade « tout ça n’est pas très grave » et une reprise du titre d’Emilie Simon « Désert » qui pour moi surpasse l’originale, cet EP était une réussite. Bref j’ai adoré !!
Il aurait été dommage de s’arrêter à l’EP, L’album était la suite logique.Un nouveau Financement participatif a été lancé, cette fois çi sur KissKissBankBank et preuve que l’EP avait séduit c’est que le projet a été financé à 201% ( 12 082 € récoltés pour un objectif à 6000€).
Depuis Juillet 2013 (fin de la récolte) Nous étions dans l’attende de cet album. Julien nous donnant régulièrement des news via les réseaux sociaux et nous donnant quelques « biscuits » pour attendre.L’un de ces biscuits c’est le Clip du titre « Tout ça n’est pas très grave » où Julien est également à la réalisation. Un clip incroyablement génial dans un univers post apocalyptique
à voir absolument ici :

L’album Graffiti Cowboy
Et nous voila aujourd’hui 10 Mars 2014, La concrétisation de ce projet se matérialise par la sortie de cet album (en numérique pour l’instant, la version physique arrivera dans 7 jours).

Avant de pouvoir tenir d’ici quelque jours la version physique dans les mains, j’écoute depuis ce matin la version numérique et je dois avouer qu’elle tourne en boucle dans mon Iphone.Avant de parler des titres, parlons de la pochette :Comme vous pouvez le voir ci dessus la pochette est très stylée avec ce chat qui est sa mascotte et ce village derrière qui ressemble au village Américain qu’on peut voir dans les Western (Avec on imagine un Saloon …)

Je ne vais pas faire du titre par titre pour éviter les longueurs et répétitions mais ce qu’on peut déjà dire c’est que l’on retrouve 3 des 4 titres de l’EP en début d’album (« Désert » restant à mon grand regret uniquement sur l’EP).
L’album alterne subtilement entre chansons très rythmées (« J’attends Demain », Déshabille-toi », »Biscuits Chinois » ) où la puissance de sa voix fait des Merveilles et de très belles ballades (« Paradis trouvé », »Les trains de nuit », »Des regrets en moins » ) tout en nuances.
On retrouve aussi 2 duo dans cet album : « Tout ça n’est pas très grave » en duo avec Anaïs Delva ( dont j’ai déjà parlé précédemment) et « Zombie deluxe » avec Joko. Ce dernier titre,qui est un peu décalé, est un de mes coups de cœur de cet album.
Au travers de ces 11 titres, Julien nous livre grâce à sa voix une belle palette d’émotions (certains titres donnent envie de bouger et d’autres vous « mettent les poils »). La production est très soignée et les arrangements tops.
Au crédit de cet album on retrouve notamment Fabien Cahen que j’avais découvert à l’époque en 2008 en première partie sur la tournée de Christophe Willem.

Pour conclure, je dirais que je suis heureux et fier d’avoir modestement participé au financement de cet album au vu du résultat. Julien Loko est un artiste que j’aime énormément et qui mérite d’avoir une reconnaissance à la hauteur de son talent.

Pour vous faire une idée, voici les liens Deezer et Itunes:
Deezer : http://www.deezer.com/album/7429826
Itunes:  https://itunes.apple.com/fr/album/graffiti-cowboy/id819670842

Tout ce que je vous demande si vous aimez, c’est de partager ces liens 😉

Sophie Delila : Coup de coeur musical

Bonjour à tous

Entre deux reviews de film, j’ai envie de vous faire partager un coup de coeur que j’ai eu il y a un certain temps pour une artiste formidable: Sophie Delila 

sophie-delila (1)

Commençons par une petite partie Bio: Qui est Sophie Delila?

Sophie est une jeune femme qui vient d’avoir tout juste 30 ans.Cocorico elle est française mais elle vit en Angleterre depuis quelques années et n’écrit que (pour l’instant)  dans la langue de Shakespeare. Après avoir étudié au Berklee College of Music de Boston, Elle reste quelques temps aux Etats Unis où elle enregistre son premier album « All Yours » . Ensuite elle traverse donc l’Atlantique pour s’installer à Londres et enregistrer son second album « Hooked »
Depuis elle fait son petit bonhomme de chemin outre manche où elle enchaîne les concerts.
Dans l’hexagone, elle commence a percer après notamment avoir fait la première partie de Mika, des collaborations avec des Artistes comme Nolwenn Leroy et avoir fait un duo avec Christophe Willem tout en l’accompagnant sur de nombreuses dates de tournée.

Comment ai-je connu Sophie :
Je n’ai connu grâce à sa collaboration avec Christophe Willem. Après l’avoir accompagné sur quelques dates de sa première tournée en 2008 ( je n’avais pas eu la chance de la voir à l’époque), ils se sont retrouvés en 2012 pour enregistrer un Duo ensemble « What did I do » ( Reprise d’une chanson que Sophie chantait déja en solo). A partir de là, j’ai commencé à découvrir son univers

Sa musique :
A travers ses deux albums, on découvre un univers très groove, soul avec quelques accents pop parfois. Sur son 1er Album, j’ai eu quelques coups de coeur comme « Back Together » et « Freedom » mais je dois avouer que j’ai vraiment pris une claque musicale sur le second « Hooked » . Il n’y a pas un seul titre que je n’apprécie pas sur cet album. Rien que les deux titres qui ouvre l’album « Nature of the Crime » et « Can’t keep loving you » sont des tueries.
Depuis ce second album, nous avons pu découvrir des nouveaux titres comme « What did I Do » , « Bound to fall » ou des covers comme sa reprises de « Diamonds » qui est pour moi supérieure à l’originale.
Sa voie est un mélange de douceur et de puissance à la fois avec un vrai flow qui vous embarque.

De plus, humainement c’est une crème.
Très humble et un poil timide quand j’ai pu apercevoir son abondante chevelure  brune sur scène, cette dernière se transforme dès les premières notes de musiques pour en imposer vraiment par son talent.
Elle est vraiment disponible pour son publique surtout via Twitter où elle prend très souvent le temps de vous répondre et d’organiser des twitcam.

Bref je vous invite a aller découvrir son site officiel : http://www.sophiedelila.com , sa page twitter https://twitter.com/sophiedelila et quelques unes de ses prestations disponibles sur youtube : https://www.youtube.com/user/SophieDelila

En espérant la voir bientôt en concert solo en France.

Pour finir, une petite bouteille à la mer :
Je lui ai déjà dis mais si un jour lors de ses nombreux aller-retour Londres-Paris, Sophie,tu t’arrête à Lille, c’est avec plaisir que je partagerai un café avec toi lol

 

 

 

Review du premier Album d’Olympe (Album éponyme)

Bonjour à tous.

Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas écrit un article sur un blog par manque de temps mais aussi un peu par manque d’envie.
Cela fait plusieurs semaines que cette envie revient petit à petit et quand j’ai écouté le premier album d’Olympe ( The voice 2) je me suis dit que cela pourrait être idéal pour reprendre en douceur.

Je ferais donc ici une petite review de cet album. Bien évidemment ce billet et 100% subjectif et je ne me revendique pas expert musical, ici seulement un avis de « public »

Image

Olympe est le finaliste de The Voice saison 2 et pour moi le vrai gagnant de cette saison. Tout ceux qui l’ont apprécié dans l’émission attendaient avec impatience la sortie de cet album. Un album de reprise sorti rapidement après la fin de l’émission pour ne pas retomber dans l’oublie (Oui dans la société actuelle le retour à l’anonymat se fait aussi vite que l’accès à la célébrité) en attendant un album originale en fin d’année.

Je connais beaucoup de détracteurs de ce genre d’album mais je n’en fait pas partie à condition que ce soit bien fait et sans faire durer le suspense celui ci est très réussi.

Commençons par la pochette : une très belle pochette, j’aime beaucoup le symbole de la statue grec avec le casque de musique évoquant la symbolique de son pseudonyme .Le piano blanc apporte beaucoup de pureté à cette pochette.

Venons en au cœur du sujet : le son !
Ce n’est pas pour rien que l’émission qui l’a révélée s’appelle the VOICE car une chose est claire, ce jeune homme à une sacré voix ( petit aparté: j’ai eu l’occasion de le voir en showcase et je confirme que sa voix en impose comme on dit.) et les producteurs l’ont bien compris en mettant systématiquement cette voix en valeur en reléguant bien l’instru au second plan.
Concernant les instru et arrangements, on sent vraiment la grosse production derrière avec des arrangements d’excellentes qualités se basant plus sur la rythmique que le mélodique mais c’est bougrement eficasse et il y a beaucoup de belles trouvailles.

Je vous propose une petite analyse titre par titre pour vous donner mes impressions :

1 Born to die
Le cover par lequel on a découvert cet artiste dans les castings de the voice. Avant ce cover, je n’appréciais pas trop cette chanson ( je n’apprécie pas Lana del rey d’une manière générale) mais ce cover ma fait vraiment redécouvrir ce titre et vraiment l’apprécier.L’arrangement est péchu et colle bien à la voix

2 Hometown glory
Le seul cover qui m’a un peu déçu. en même temps pour passer après adèle … L’arrangement est très soft RNB, à l’image de ce que peux faire un R-Kelly
J’aime beaucoup le genre donc je ne peux pas dire que je n’aime pas le titre mais il est pour moi en dessous de l’original et sans surprise.

3 Zombie
J’adore ce titre ! déja l’intro au tambour très militaire colle bien au thème de la chanson et impose le rythme . On sent Olympe bien dans la chanson qui fait passer de l’émotion et le refrain est très péchu avec l’intensité musicale qui grimpe

4 Désenchantée
Certainement mon titre préféré de l’album. Mylène farmer à beaucoup de talent mais je reste souvent hermétique à ses interprétations ( les fans dans mon entourage vont me tuer lol).La j’ai vraiment découvert grâce à cette version la profondeur du titre et celui ci  chanté par un homme ( donc plus grave) prend une autre dimension . Encore une fois quelle émotion dans sa voix !
Mon coup de coeur ! L’arrangement est top également et au service de cette émotion

5 Frozen
Le travail d’arrangement sur ce titre est excellent, les cordes tout en « piking » c’est une très bonne idée avec en plus sur les refrains des coeurs qui me font penser à des chants grégorien type « ERA ». La voix d’Olympe est très « Mystique » sur ce titre qui vous fait planer pendant un peu plus de 4min30.

6 Si maman si
Olympe en fait une interprétation tout à fait émouvante mais sans aucune surprise malheureusement. On s’attend à un piano voix + corde et c’est ce que l’on a … mais bon c’est tellement bien chanté0

7 I Will always love you
Une très belle surprise. J’adore ce titre à la base. En entendant le début a cappella je m’attendais au classique piano voix et je le redoutais car pour moi le piano voix ultime est celui de Christophe Willem sur ce titre et j’avais peur de la comparaison.
Quelle ne fut pas ma surprise d’entendre à partir du premier refrain un arrangement … RNB/Gospel. Oui un arrangement de nouveau très « R-Kellyen » avec des accents de gospel ( l’orgue, les coeurs) et au final cela donne quelque chose de totalement inédit et de très frais.J’adore cette version qui redonne une nouvelle vie a ce titre

8 Merci
Le seul titre inédit de l’album
Un titre autobiographie parlant de son parcours et un vrai message d’amour pour remercier son public. La chanson n’est pas transcendante mais le message est touchant et c’est une jolie façon de clôturer cette album.

Que retenir au final : tout simplement que ce garçon à vraiment beaucoup de talent et celui ci transpire dans cet album. Un album certes très formaté « grand public » mais pour moi ce n’est pas un reproche et surtout on sent que cet album a été fait
avec sincérité et avec une production très soignée malgré les délais très court.

Bien évidemment le vrai révélateur sera l’album original qu’on attend avec impatience.
En attendant régalez vous avec celui ci ! 😉

J’y étais : Lille Casino Barrière – le 24 Juin 2012 – Willem Barrière Sessions

Après 2 ans d’absence, le temps de préparer son nouvel album, Christophe Willem revient cette année pour ça nouvelle tournée et voici le compte rendu du concert du 24 juin à Lille auquel j’ai eu la chance de Participer :

Dur Dur tellement la journée fut riche en émotions et il est encore difficile de tout remettre en ordre dans ma tête
Commençons par l’avant concert :
Réveil en douceur pour une journée qui s’annonçait comme tout sauf calme.
Une fois la tenue officielle enfilée (Marinière) l’attente fut longue avant 15h30, heure du départ pour le Casino (habitant du côté d’Armentières, une petite demi heure suffit).
Prismophonic à fond dans les oreilles, je vérifie ma petite checklist (place,carte Casino Pass…) et arrive pour 16h00 pile au théatre.
La je l’avoue j’avais une petite appréhension car étant très timide à la base, me retrouver parmis un groupe qui se connait très bien pour certaines, j’avais peur d’être un peu de trop mais finalement
j’ai été super bien acceuilli encore Merci à toutes ( coco69,MissRubans,Skyo,Smellykat et toutes les autres …).

Après avoir conversé un peu, l’atelier montage de bracelets à commencé. Un super moment d’échanges et de bon humeur sous le regard curieux des personnes autours.Très vite les bracelets ont été terminés.
Il était amusant de constater que le « dress-code » permettait de savoir facilement qui trainait sur le forum.
Moi j’avais ma petite étiquette « Ah c’est toi le futur papa! » ,c’était amusant !! De discutions en discutions j’avai un peu perdu le groupe qui était au taquet !!

Finalement j’ai pu apporter mon aide en distribuant les bracelets à l’entrée côté balcon. Nous étions 4 et on formait une jolie petite équipe.
C’était une expérience super sympa cette distribution, entre les préssés, les enfants, les adultes tout content d’avoir un pti cadeaux… c’est vraiment cool. Expérience à renouveller au besoin !!!

Tout juste terminé pour 18h, je rejoins ma place et je commence à sortir mon camescope. Malheureusement le vigil m’a repéré et à refusé que je filme. J’ai retenté une seconde fois pendant le concert mais pareil. Du coup j’ai filmé un peu avec mon iphone et la bizarement il m’a rien dit 
Juste avant le concert, le feu s’est emparé dans la salle. Ca a commencé par une timide « Ola » avant de transformer la salle en un dancefloor géant avant même le début du concert. Des moments magiques gravés dans ma mémoire.
Comme tout le monde j’ai suivi la vague pour arriver devant la scène pour finir idéalement placé pour le début du concert

Et la ça y est ça démarre. Christophe « rejoint la scène » avec le 1er couplet en Anglais une pure merveille.
1ere claque: J’avais oublié à quelle point sa puissance vocale se ressentait encore plus en live

Après, tellemement d’émotions que tout se chamboule dans ma tête, j’ai chanté et danser comme un fou sur Ennemies in love, le passage Bombe anatomique/Mashup MJ/Berlin était « Crazy ». Cool,Automatik et La demande ont aussi contribués à ma deshydratation générale lol.
Christophe Fidèle à lui même, a été super proche avec nous en nous faisant rire, chanter, danser et en communiquant une énergie incroyable à un public déja bouillant.
C’était une ambiance de Folie. Tellement fou que on a eu du mal à redescendre quand est arrivé le moment « plus calme » .
Christophe fut très touché des animations sur Entre Nous et le sol et Jacques à dit. Ca se voyait sur son visage et on pouvez lire sur ses levres « vous etes fou ». Du coup il a mis tout son coeur dans l’interprétation des chansons. Un moment de complicité super émouvant.
Petit instant magique qu’il a voulu prolonger avec « I Wanna dance with somebody » chanson que j’adore . Tellement content que j’ai poussé un cri de joie. Malheureusment ma voix déja bien fatigué par le fait de chanter à tu tête fait que mon cri ressemblait à un cri d’adolescent prépubert lol
Cette reprise est sublime et m’a mis les poils.
Les poils je les ai eu également sur « Falling » ou la magie du moment et ce crescendo m’a presque tiré la larmichette.

Les chants et interactions avec le public était vraiement géants.
Et le final en toute beauté : Starlite.

L’effet des ballons était génial. Tellement géniale que christophe à fait durer l’intro pour immortaliser se moment avec son Iphone.
Le jeté de balon sur la scène à la fin restera un moment magique gravé dans ma mémoire.

J’oublie certainement plein de détails mais tellement de souvenirs ….
Pour finir avant de partir j’ai réussi à décrocher une petite photo avec Sarah et Simon, que demander de plus !!!
Mention spéciale justement aux musiciens :
Sarah: Je l’adore,elle fait un travail incroyable sur les arrangements du concert et elle à toujours la banane sur scène.
Sinon: avec sa batterie il envoi du lourd surtout sur bombe anatomique
Le guitariste( son prénom m’échappe : damned!): solo énorme sur « I Wanna dance with somebody »

Je suis rentré chez moi en étant sur mon petit nuage …

En tout cas, c’était mon 5e concert de christophe et même d’une manière générale c’est le concert le plus fou que j’ai connu en terme d’ambiance. Je souhaite à toutes les Villes d’avoir la même ambiance.

Enfin merci à la « dream team » du forum pour l’organisation et les animations ( découpages de coeurs,achats des bracelets, organisations)et pour leur gentillesse en espérant avoir pu aider.

En espérant remettre ça avec vous un jour.

Bisous à tous.

Sélection coup de cœur : Skye – All my tears

Il est tant pour moi de me souvenir du slogan du blog « Culture geek …. mais pas seulement » pour parler d’un sujet sans rapport avec la culture geek avec cette rubrique coup de cœur (ou ego trip).

Ce premier coup de cœur parlera de musique et plus particulièrement d’une artiste que j’aime beaucoup « Skye » et de son album  « All my tears »

Qui est Skye ?

Skye, Elodie de son vrai prénom, est un auteur compositeur interprète qui fait, mine de rien, son petit bonhomme de chemin dans le paysage musical francophone .
Skye a la particularité d’être gauchère et de jouer sur des guitares de droitier qu’elle retourne.
C’est avec déja deux albums  à son actif (“Impressionnable” et  “Appaloosa”) , qu’on la retrouve en 2008 sur la tournée  « Inventaire » de Christophe Willem . Guitariste sur la tournée, elle nous montre notamment tout son talent sur une partie acoustique du concert où elle interprète un de ses titres avec Christophe Willem « Aimer Tant ».
Les deux artistes ont continué à travailler ensemble car Skye à co-écrit une bonne partie des textes du second album de Christophe « Caféine » (dont le  duo « Trash ») et à fait la première partie de Tournée ayant suivi l’album.

Comment l’ai-je découverte?
Je l’ai découverte,comme beaucoup, sur la tournée « Inventaire » de Christophe Willem. Sa présence sur scène m’a frappée et sa chanson « Aimer tant » touchée.
Après le concert, je décide donc d’acheter “Appaloosa” pour découvrir l’artiste et la je me prend une jolie claque musicale.
Mélange de sensibilité à fleur de peau et de rapport fusionnel presque animal avec la musique, Skye nous délivre un sucré/salé musical suffisamment touchant pour nous toucher profondément mais sans trop en faire pour éviter de tomber dans le pathos …
Ce qui est sur c’est que ce  qui ce dégage de sa musique c’est que Skye est une artiste passionnée qui adore la musique et qui vit pour la musique.Sa présence sur scène et sa fraicheur sont incroyable ( souvenir d’un très beau moment au Zénith de Lille lors de la première partie du « Coffee Tour »).

Et l’album « All my tears » dans tout ça ?
« All my tears » est le 3e Album de Skye. C’est un album concept car c’est un album de reprise.De grands standards aux chansons méconnues, Skye  nous fait un inventaire de chansons qu’elle aime et qui lui tiennent à coeur.
Pourquoi des reprises ? Elle nous l’explique sur son site :

Chanter les chansons des autres, leurs mots, leurs mélodies, et les faire siens.

J’ai fait ça à huit ans, un peigne à la main.
A treize ans, sur mon lit, sur le dos, les doigts croisés sous la nuque.
A seize ans dans les bars, les rues.
A vingt ans entre deux compositions, dans les clubs.

Aujourd’hui encore, le matin pour le courage, le soir en toute impunité.
Et chaque fois le temps s’arrête.
Et j’ai le sentiment étrange de m’évader, d’être libre et d’être moi.
C’est grâce à de grands artistes que j’ai pu me révéler et créer.

Il y a des chansons qui sont comme des Mantras qui donnent de la force quand la vie est une bataille.
Quand la vie est un cadeau, il y a des chansons qui disent : “j’en suis la preuve”.
“All my tears” est mon rosaire païen.

A chaque chanson correspond une émotion.
Un espoir après une nuit de mauvais rêves et de doutes.
Une ode à la pluie qui lave les tourments.
Un “pétage de plombs”, comme une soupape de sécurité.
Une promesse, comme un lien entre la vie ici bas et celle dans l’au- delà.
Une berceuse pour calmer les nerfs.
Un sourire de plus et ce n’est pas de trop.

“All my tears” est mon recueil où chaque chanson est une larme, une goutte d’eau, de sueur. C’est infime vu de loin, c’est intime et comme à huit ans, à treize ou à vingt, cela me fait du bien.

SKYE

Album a écouter et ré-écouter pendant des heures et des heures, « All my tears »  est une relecture de très belles chansons par une Artiste qui donne tout ce qu’elle a ! Sans rien demander , Sans rien attendre ! Juste pour son plaisir et le notre.

Ma chanson préférée : Another day

Plus d’info sur Skye : http://www.skye-music.com/

%d blogueurs aiment cette page :